fr
Citoyenneté :
Explorer les formations
Débuter mon projet
Découvrir le Québec
Nos Services
Accéder à mon dossier
Contactez-nous
Inscription
Venez nous rencontrer !
EN SAVOIR PLUS
bool(false) imisRest.php

Un environnement propice aux apprentissages !


Maria Paula Rodriguez Gomez


Maria Paula Rodriguez Gomez, colombienne est une étudiante modèle pour qui les études sont une véritable passion : « Aller étudier à l’étranger, et particulièrement au Canada, cela a toujours fait partie de mes rêves », nous raconte-t-elle. « Ma famille, mes amis savaient qu’un jour je concrétiserais ce projet. »

En 2017, Maria a obtenu son baccalauréat en Marketing et Publicité à l’Université de Santander, à Bucaramanga, au nord de la cordillère Orientale, une branche de la cordillère des Andes. Elle a ensuite été embauchée par la même université, au vice-rectorat à la recherche où elle s’occupait de vulgariser les comptes-rendus de recherches. En parallèle, la jeune professionnelle continuait de faire des recherches sur Internet afin de trouver une façon de venir au Canada : « Je voulais absolument partir à l’étranger, acquérir de nouvelles compétences et prendre une année pour améliorer mon français. » La jeune femme connaît bien le Québec puisqu’elle a déjà passé un été en immersion à l’Université de Montréal.

Bourse d’étude

Maria Paula a obtenu une bourse d’excellences et d’exemption du ministère de l’Éducation du Québec pour ses études, bourse gérée par Québec métiers d’avenir : « C’est ce qui m’a permis de concrétiser mon rêve de venir étudier ici ». Sur la plateforme de Québec métiers d’avenir, elle a trouvé toute l’information nécessaire sur les cours offerts et les centres de formation professionnelle au Québec qui dispensent les formations. Elle s’est renseignée sur les secteurs où les perspectives d’emploi sont intéressantes, car son vœu, à plus long terme, est de s’installer et de faire carrière à Montréal. « Pour nous, Colombiens, aller étudier au Canada représente l’espoir, mais malheureusement, plusieurs sites ou forums véhiculent de l’information erronée ou incomplète qui nourrissent de faux espoirs chez mes compatriotes », déplore-t-elle. « Québec métiers d’avenir est un organisme sérieux, officiel et professionnel qui rend compte des opportunités disponibles pour les étudiants étrangers. Pas à pas, QMA m’a guidée dans le processus. » À partir du moment où elle a entrepris les démarches, il a fallu neuf mois à Maria avant d’obtenir toutes les autorisations.

Aller au bout de ses rêves

Maria Paula a opté pour la formation professionnelle au Québec, car elle voulait aller chercher de nouveaux acquis et travailler à la fin de ses études dans le secteur de la publicité. « Cette formation m’offre l’opportunité de perfectionner mes connaissances professionnelles à la production publicitaire, tels que la création des stratégies, le marketing numérique et la photographie, domaines dans lesquels j’ai acquis de l’expérience au cours de mes dernières années. Et comme on apprend en pratiquant, c’est plus facile d’assimiler la matière. »

Étudier à Montréal

Depuis septembre, la jeune Colombienne a choisi le centre de formation professionnelle de Verdun qui est situé dans un arrondissement de Montréal : « J’ai choisi la métropole parce que je crois qu’il y a beaucoup d’opportunités pour développer ma vie professionnelle. Et je crois que venir étudier constitue une avenue gagnante pour émigrer et bien s’intégrer dans son nouveau pays. » À mi-chemin de sa formation, elle est ravie : « Jusqu’ici j’aime tout. Les compétences sont très intéressantes, les cours sont variés, les enseignants sont des professionnels très expérimentés qui restent en contact avec le secteur de la publicité. » L’étudiante ajoute que les enseignants font preuve de patience avec elle alors que sa langue maternelle n’est pas le français.

Les défis de la nouveauté

Même si elle s’est longtemps imaginée étudier ici, Maria Paul avoue qu’elle était quelque peu déstabilisée, les premiers temps. « La langue, les gens, les paysages, tout était nouveau ; l’adaptation à un nouveau système éducatif et un environnement social différent de celui de mon pays d’origine ont été un défi. » Heureusement pour elle, Maria Paula a pu compter sur sa famille, car elle est installée chez sa cousine qui vit à Montréal avec sa famille depuis quelques années. En leur compagnie, elle découvre tranquillement le Québec, lors des vacances, et elle s’initie aux sports et activités populaires.

Une vie au Canada

Outre les opportunités professionnelles, Maria Paula apprécie le climat politique et social au Canada; « La stabilité, la sécurité et la tranquillité en font un pays où il fait bon vivre. Les différentes cultures, croyances et coutumes coexistent dans le respect. C’est un environnement propice aux apprentissages. »

Retour au blogue

Socialisez avec nous !